Par un cheminement atypique et passionnant, Yoann Ximenes explore l’empreinte laissée par le son sur la matière. Avec sa dernière œuvre, Speechscape 31° 47’ N / 35° 13’ E, il nous invite à parcourir les montagnes qui cernent la ville de Jérusalem, à explorer ses pics abrupts et ses pentes douces. Toutefois, ici, il n’est plus question de roches et de sols, mais de mots et d’idéologies comme l’indique clairement le titre de l’oeuvre.
Prenant pour thématique le conflit Israélo-palestinien, Speechscape 31° 47’ N / 35° 13’ E est composée de la citation de David Ben Gourion, « L’État d’Israël » (en hébreu), prononcée à l’occasion de la proclamation d’indépendance de l’État d’Israël, et de la citation de Yasser Arafat, « l’État de Palestine » (en arabe), prononcée lors de la proclamation d’indépendance de la Palestine. A travers cette œuvre, l’artiste, par un approfondissement de son travail sur les actes de langage, autrement appelés « performativité », démontre la puissance du discours politique qui frappe le réel et le modifie. Et de ces deux discours, qui s’essayent à instituer des réalités sans y parvenir, émerge le conflit. Conflits des mots, conflits idéologiques qui troublent la réalité.

Le paysage qui affleure alors, construit à partir d’égaliseurs graphiques reprenant les deux citations, cherche à retranscrire cette incertitude. Représentée en lévitation sur des dizaines de films transparents, l’oeuvre offre un rendu plastique opaque et aérien qui ne sera pas sans étonner l’observateur.

Nicolas Gueguen